Vous désirez réaliser des travaux de rénovation dans l’année qui suit, mais vous avez un budget serrer. Sans le savoir, vous êtes surement éligible aux aides dédier à la rénovation énergétique. Depuis le 1er octobre 2020 certaines aides financières ont évolué, désormais certaines primes sont éligibles pour tous les foyers. La Maison Des Travaux va vous éclairer sur le sujet.

            Quels sont les organismes de financement ? Suis-je éligible ? Quelles sont les conditions ?

  • MaPrime’Rénov : Cet aide financier était destiné aux revenues modeste et très modeste, mais depuis le 1er octobre 2020 elle a été étendu à tous les foyers. Cet aide est destiné à l’installation d’équipements et de matériaux qui doivent respecter certains critères techniques, en font partie :

                 

                  -Chauffage et eau chaude sanitaire : Chaudière gaz à très haute performance énergétique, chauffe-eau thermodynamique, pompe à chaleur air/eau, pompe à chaleur géothermique ou solarothermique, chauffe-eau solaire individuel, système solaire combiné, poêle à bûches et cuisinière à bûches, poêle à granulés et cuisinière à granulés, chaudière bois à alimentation manuelle et automatique, foyer fermé et insert à bûches ou à granulés.

                 

                  -Isolation thermique : Isolation des murs par l’extérieur, isolation des murs par l’intérieur, isolation des rampants de toiture ou des plafonds de combles, isolation des toitures terrasses, isolation des parois vitrées.

                 

                  -Autres travaux : Audit énergétique, ventilation double flux, déposent de cuve à fioul.

 

            Le montant de la prime qui vous sera attribué dépend essentiellement de vos ressources, pour connaitre ce montant faites une simulation en ligne.

 

            Attention, pour être éligible à MaPrim’Renov certaines conditions sont à respecter :  Le logement doit avoir plus de deux ans, les entreprises qui réalisent les installations doivent être reconnue RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous devez être propriétaire ou locataire du logement et résider en France.

           

  • Programme « Habiter Mieux » de l’agence nationale de l’habitat (ANAH) : Cet aide est destiné aux propriétaires bailleurs, aux propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources et aux copropriétaires pour des copropriétés fragiles.

            Ce programme concerne tous types de travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 % pour les propriétaires occupants et au moins 35 % pour les propriétaires bailleurs, elle concerne également l’aménagement pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite. Cliquez ci-dessous pour voir la liste des travaux éligibles aux aides et subventions de l’ANAH.

 

            Conditions pour être éligible aux aides et subventions de l’ANAH :

    • Le logement doit avoir plus de 15 ans.
    • Vous ne devez pas avoir bénéficier d’un prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété.
    • Le montant minimum des travaux doit être de 1 500 €.
    • Vous ne devez pas commencer les travaux avant d’avoir déposé votre dossier d’aide auprès de l’ANAH.
    • Faire la réalisation des travaux par des professionnels du bâtiment.
    • Réserver à l’ANAH l’enregistrement des certificats d’économie d’énergie (CEE).
    • Habiter dans le logement en tant que résidence principale pendant 6 ans après la fin des travaux.

            Tout comme pour MaPrimeRénov le montant des aides et subventions dépendra de vos ressources.

  • Aides « coup de pouce » des fournisseurs d’énergie (dispositif des certificats d’économie d’énergie CEE) : tout le monde
  • Les aides d’Action Logement 
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • Le dispositif de Normandie 
  • L’éco-prêt à taux zéro (ECO-PTZ) 
  • La T.V.A à taux réduit 
  • Le chèque énergie 
  • L’exonération de la taxe foncière