Aujourd’hui nous allons vous donner deux idées d’aménagements extérieures pour votre jardin. En premier lieu nous parlerons du chalet de jardin habitable, ou non. Que ce soit pour ranger des outils et du matériel ou bien créer une pièce supplémentaire pour répondre à un besoin, le chalet de jardin est fait pour vous.

                En second lieu nous parlerons de la serre de jardin. Vous préférez travailler la terre, cultiver toute l’année des plantes ou un potager, à l’abri des intempéries, vous trouverez ici quelques conseils afin de réaliser au mieux vos installations.

                Le chalet de jardin habitable : Vous cherchez souvent un petit coin dans votre maison pour être tranquille, pour vous détendre ou bien travailler sans être déranger. Alors pourquoi ne pas aménager un bout de terrain avec un chalet de jardin. Il en existe de toute taille, et coloris avec différents matériaux. Le chalet de jardin se vends généralement en kit, mais rien ne vous empêche de fabriquer le vôtre, ou bien même de rénover votre ancien abri de jardin. Commencez par raccorder les canalisations et l’alimentation en eau potable, si vous désirez un point d’eau. Ensuite ajoutez un disjoncteur à votre tableau électrique, puis tirez un câble d’alimentation jusqu’au chalet. Pour finir isoler correctement de l’intérieure, les sols, les murs et plafonds. Pensez également à une bonne ventilation, afin que l’air se renouvelle sans problème. Une fois l’installation terminée vous pourrez y aménager une pièce répondant à vos besoins comme un bureau, une chambre, un espace de détente etc...

                La serre de jardin : Vous préférez plutôt travailler la terre lors de votre de temps libre. Cultivez un potager ou des plantes toute l’année à l’abri des intempéries. Avec la serre de jardin vous pourrez contrôler le climat et ça peu importe les saisons, c’est un avantage considérable. Les fenêtres de toit peuvent être automatisées à l’aide d’un piston à gaz avec thermostat intégré. Le gaz retenu à l’intérieur du piston va se contracter avec la chaleur, et forcer l’ouverture de la fenêtre. Les températures plus basses auront l’effet inverse, le gaz se rétracte refermant ainsi la fenêtre. L’avantage de ce piston est de permettre une bonne aération en continu toute la journée sans rien faire, à vous de régler la température souhaitée et le piston fera le reste. De plus il fonctionne sans électricité. Il sera toutefois conseillé de retirer les pistons installés, en période hivernal pour laisser place à un petit chauffage d’appoint. Coté installation, une alimentation en eau et électricité seront nécessaires. Attention toutefois de réaliser une installation électrique bien étanche avec les indices de protection recommandées. Sachez qu’un peu d’humidité dans votre installation pourrait créer une fuite électrique, qui pourrait engendrer une augmentation conséquente de votre facture d’électricité. Il est conseillé de réaliser un mur de soubassement d’au moins 30cm de hauteur en périphérique, afin de garantir une stabilité optimum de la structure dans le temps. Tout comme pour le chalet de jardin il peut se vendre en kit, avec différents types de matériaux : une ossature en bois, en aluminium, ou en acier galvanisé. Vous pouvez également fabriquer la vôtre avec des panneaux en polycarbonate ou en verre, pensez toute fois à une hauteur de 2.80m à 3.00m pour la panne faîtière. Vous pourrez gagner en hauteur sur les côtés et ainsi éviter de travailler courbé. Concernant l’orientation de la serre, idéalement placer les côtés les plus courts, au nord et sud, et les côtés les plus longs à l’est et l’ouest afin d’avoir du soleil du matin au soir. Prévoyez également un voile d’ombrage pour les périodes les plus ensoleillées, cela évitera des brûlures à votre culture. Placez l’ouverture principale côté sud : Aménager une allée centrale, et installez une table de travail en bout d’allée. Vous êtes maintenant paré, à vous de jouer !

                À propos des réglementations, que ce soit pour la serre ou le chalet de jardin elles sont identiques. Pour une construction de 2m² à 20m² il faut une déclaration de travaux. Au-delà de 20m² il faudra déposer un permis de construire. Attention cependant à ne pas dépasser les 150m², toutes constructions confondues (garage, extension, maison, etc…) si tel est le cas, il faudra obligatoirement passer par un architecte qui s’occupera pour vous, contre rémunération, même s’il ne réalise aucun plan, de toutes les démarches administratives.